Une communauté virtuelle présente sur le rétro-serveur Wibbo.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 THE ILVERMORNY GHOST [3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Élève

avatar
Je suis
Personnage RP : Esther Oldwyn
Poste à Ilvermorny : Élève à Thunderbird.


MessageSujet: THE ILVERMORNY GHOST [3]   Lun 13 Aoû - 0:24

The Ilvermorny Ghostby Bella Munakline, Wondly, HOM, A. Hill, Lawos
Magie noire,

un tabou qui ne devrait pas.
On entend souvent parler de drogue, d'animaux mystiques, mais que pouvons-nous dire de la m-... Attendez. Avant d'aller plus loin, j'exige votre consentement. Parce que oui, si aujourd'hui on se permet d'écrire sur un sujet si sensible dans notre magnifique école ; c'est qu'il y a tout de même une prise de conscience à prendre.

 Et pour se faire, gentille comme je suis, je vais vous donner la possibilité de rafraîchir votre petite mémoire de moldu, en offrant un petit rappel sur son étymologie: La Magie Noire est utilisée par des mages assez puissants pour la contrôler, et est sévèrement punie par le gouvernement (MACUSA et Aurors) à la vue de ses nombreux dégâts -qui n'ont aucune limite et règle- qu'elle peut porter sur un être.

Maintenant que vous vous êtes remplis la pence, on peut poursuivre.
Il est clairement dit ici, entre les couloirs d'Ilvermony, que la MN - si j'utilise un diminutif, c'est que je n'ai pas envie de me retrouver suspecte de la pratiquer.... et vous devriez en faire de même - est très mal vu.Comme dans chaque établissement, d'ailleurs. Et c'est pour cela que nous avons, nous chers élèves sorciers et sorcière, d'incroyables professeur pour nous diriger sur la bonne voie à suivre si jamais l'un d'entre nous dérape sur le mauvais chemin -qui vous emmènera directement en enfer-.
Mais alors, comment expliquer le fait que son existence ait pu traverser les messes basses de nos maisons ?Je suis certaine, que vous connaissez la réponse. Simplement que celle-ci est trop complexe, pour vous de l'expliquer.

En deux mots: curiosité et soif de savoir. J'ai l'impression que cela fait plus de deux mots, non ? Laissez-moi vous dire, que moi-même étant élève, il m'arrive aussi d'avoir ce genre de pensées complètement enivrantes.
Et les enseignants, alors?Comme dit précédemment, ceux sont
des personnes de pureté qui vont nous apporter de la sagesse ; donc il est hors de question d'en parler.

Pourquoi rigoles-tu ?Il n'y a pas de quoi rigoler. Bon, juste un peu. Un. Tout. Petit. Peu. Vous n'allez pas nous dire, vous, chers professeurs, que vous n'avez jamais eu recours à ces deux mots pendus à vos bouches ? Petits coquins que vous êtes. M'enfin bref. Tout comme vous, je ne peux pas réellement vous apporter d'avantage de réponses à vos questions sur la MN. Juste un avis. Un simple avis.

Et si on étudiait la magie noire ? Je vois déjà les yeux de nos directeurs, présidents - tout ce que vous voulez - s'arrondir, et leur baguette sortie de leur poche - bien évidemment avec grâce - pour me clouer le bec. Mais sachez, qu'ici, dans notre petite gazette, il est interdit de nous censurer. Et je lutterai pour, mais ce n'est pas le sujet.
Nous avons vu, beaucoup trop vu, de gentils mages à la bouille d'ange entraient dans ce monde de noirceur - inutile de les citer - .

La question du pourquoi du comment est à se poser! Ne pensez-vous donc pas, qu'il serait préférable pour nous chers élèves de nourrir cette curiosité en apprenant davantage - plus que ce que l'on connaît ou entend - ce qu'est cette puissance immense et incontrôlable ? Parce que c'est bien beau de savoir la défendre, mais si on ne connaît pas réellement la forme, comment pourrions-nous ne pas la toucher du bout des doigts ? Peut-être que la MN ne serait pas si tabou, si tout le monde savait comment la reconnaître et la maîtriser correctement.

C'est un appel que je lance à nos mages supérieurs. Faîtes-en autant.



Signé Lady ilvermony, anonyme.
TIG, p.1
Révelation et trahisonVous souvenez vous de la douce potion de sommeil qui a ruiné notre bal? Moi oui, et c’est pour cela que je vous fait part de l’avancée de cette affaire. Attention les yeux, nous avons pas une mais deux coupables. Il se trouve qu’une lettre adressée à l'une de nos enseignantes, nous ai parvenu au début de la semaine. Celle-ci nous dénonce l’acte impardonnable et la traitrise d’un membre du corps professoral. Qui est donc cette dangerosité ? Et bien, notre professeur de divination Miss Dearwald! Et vous savez le plus beau? Elle n’était pas seule, mais laissez vous raconté les événements…

Lors d’un cours, Miss Dearwald repère une jeune élève, Blondie, ou la seconde Da Fellita ou encore Maria pour les intimes. Elles élaborent ensemble un plan dont on ne connait pas les motivations. Puis, la professeur et Maria vont lâchement voler à l’infirmerie - comme à son habitude - et Maria s’empare d’une potion de sommeil.


Par toute hasard, Dearwald la laisse filer et préfère se débarrasser dans une salle lugubrement glaciale de la pauvre Oiseaux-Tonnerre qui était là. Cette jeune fille est celle grâce à qui on connait la vérité, j’ai nommé Esther Oldwyn. Une fois débarrassée de la jeune fille, les coupables font leur vie et Maria souillera les boissons du bal qui seront ensuite distribuée à chaque élève par la magie de Miss Dearwald.

Signé Aimée Hill.

Flirts illégauxVous connaissez surement le placard du première étage, repère des baisers en tout genres, caresses osées et plus si affinités. Bande de coquins… Savez vous qu’il y a des lieux plus aphrodisiaque qu’entre les balais et les chiffons - enfin de mon point de vous, si vous êtes des souillons, ça vous regarde - dans une odeur ma foi douteuse entre la javel et le plaisir coupable. Des petits malins ont cru bon de s’aventurer dans les salles de classes à des heures tardives après le couvre feu, mais non pas pour se perdre sans but. Et oui, une salle renfermerait un pervers qui adorerait jouer à jeter la lingerie et pousser la chansonnette de son plaisir. Qui donc me réclamez vous ? Hors de question, ce serait trop simple, je vais plutôt vous donner un petit jeu:
« C’est le soir du second jour de semaine de chaque semaine qu’une lettre se glisse sous le matelas d’un élève d’un dortoir fleuri.
Le petit jour du lendemain se levant un baiser sera échanger en toute pudeur avant l’aurore.
Puis, la où nous nous battons, eux se dévoueront aux plaisirs charnels
A vous de chercher, mais gare à vous, votre pudeur pourrait, à 3 heures, s’envoler.

Signé Aimée Hill

TIG, p.2
Pub Choco-Quoi ?Si la famine vous guette ou que l’heure s'y prête un délice vous attend dans votre poche ! Quoi vous n’avez pas de choco-grenouille sur vous ? Un affront. Leur gout si unique et savoureux vous rendra fou, mais ce n’est pas tout. Et oui des centaines de cartes à collection sur les plus grands sorciers du monde magique ! Une folle collection vous attend en plus d’un régale assuré. Courrez donc vous en acheter !

- Une seule carte par paquet et non vendues séparément-

TIG, p.1
De nouveaux

arrivants...
Les alizés jouaient dans mes cheveux bruns irisés par la douce lumière matinale. Mais, succomberiez vous à l'exquise effluve végétale? Arpentez les murs occultes des serres pour déceler qui s'éclipse derrière le renommé Andrew Josh Rosenthal (prenez garde.. qui s'y frotte s'y pique!) .

Une concupiscence de colporter l'inconnu et l'avenir ? Rangez vous entre les divines paluches du nouveau maître des arts divinatoires, prénommé Sir Rosenbach Van Hoheinhem - Les vagues affamées dévoraient les berges dans un vacarme assourdissant – sans oublier bien sûr, Olenna Florinderg, mythologue,  qui rejoint nos rangs.
Signé HOM.

L'épée de Damoclès !Les révisions s’intensifient, le stress et la pression montent… C’est la dernière ligne droite pour nos chers étudiants!


En effet, les jours passent et vous voici la veille de l’examen des WOMBAT  : faites le point sur les impératifs de dernière minute, tout en utilisant à bon escient votre énergie avant que celle ci ne se transforme en stress. La situation est tendue mais pas désespérée ! S'il n’est pas utile de tout apprendre par cœur, vous n’aurez pas le choix dans certaines matières "En Métamorphose, il est indispensable de connaître certaines définitions, certains faits et mécanismes. » nous affirme le professeur Oldwyn, ou encore «L'Histoire Fondamentale Sorcière  est un sujet très important malgré son  contenu dense, elle permet de se souvenir de notre passé; la connaissance de points repères est indispensable. » explique le professeur Falostiel.

Toute l’équipe pédagogique vous souhaite bonne chance pour cette dernière semaine et surtout relativisez et positivez ! On a confiance en vos capacités alors no stress, et à vos plumes !
Signé HOM

TIG, p.3
©️ Crimson day, retouched by Heloisa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
THE ILVERMORNY GHOST [3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ilvermorny Ecole de Sorcellerie  :: MACUSA :: Journal-
Sauter vers: